INSIGNES MARINE
 

 

Brevets d'Ambulanciers 

BREVET AMBULANCIER OR

 

Titulaire du diplome d'état d'ambulancier (CGTS)

BREVET AMBULANCIER ARGENT

 

 Titulaire de la capacité de conducteur ambulancier (CT1 VE)

BREVET AMBULANCIER BRONZE

 

Titulaire du diplôme d'état d'auxiliaire ambulancier (CTE)

Brevets de Secouristes

BREVET SECOURISTE OR

 

Brevet d'instructeur de secourisme, or (BNIS*)

 

BREVET SECOURISTE ARGENT

 

Brevet de moniteur de secourisme, argent (BNMPS*)

 

BREVET SECOURISTE BRONZE

 

Brevet de secourisme, bronze (CFAPSE * ou PSE1+PSE2)

BNIS > Brevet National d'Instructeur de Secourisme

BNMPS > Brevet National de Moniteur des Premiers Secours

CFAPSE > Certificat de Formation aux Activités des Premiers Secours

PSE 1 > Premier Secours en Equipe de niveau 1

PSE 2 > Premier Secours en Equipe de niveau 2

 

 RETOUR SOMMAIRE INSIGNES

  Plongeur Hélicoptère 

 

Afin de reconnaître la qualification particulière des plongeurs d'hélicoptères par la création d'un insigne distinctif attribué à tout plongeur de bord qui est affecté dans une flottille d'hélicoptère, le 23 mars 2005 un insigne est adopté par la commission de la tenue.

Cet insigne rappelle la spécialité de plongeur de bord représenté par le dauphin et du personnel volant non pilote, représenté par une aile avec une étoile sur une ancre de marine entourée d'une couronne câblée.

 

L'insigne ainsi réalisé est en alliage métallique dont l'ancre et la couronne sont de couleur argent vieilli et bronze pour le dauphin, quant à l'étoile et l'aile, elles sont de couleur or. La fixation est assurée par une attache horizontale.

 

 Insigne Plongeur Hélicoptère 

Patch Plongeur Sauveteur

 

 

 

 

  Brevets de Tireurs 

TIREUR D'ELITE FAMAS

TIREUR D'ELITE FRF1

TIREUR D'ELITE PGM

                        

TIREUR MISSILE MILAN

TIREUR MISSILE ERYX

 

 Insignes de l'Ecole des Mécaniciens Chauffeurs et Scaphandriers

Insigne des Mécaniciens, Chauffeurs et Scaphandriers, avec une variante en cannetille

Insigne du Centre d'Instruction et d'Entraînement à la Plongée.

Insigne utilisé de 1960 à 1964.

Insigne des Mécaniciens, Chauffeurs et Scaphandriers. Ces insignes datent de 1940.

Un peu d'histoire sur l'école de plongée.

 

L'origine de l'École de plongée remonte à 1860 : les premières dispositions sont prises pour former des "mécaniciens-chauffeurs-scaphandriers" au sein d'ateliers centraux de la Flotte (actuellement atelier militaire de la Flotte), implantés dans les 5 grands ports militaires français.

Un arrêté ministériel de 1873 spécifie "qu'un scaphandre sera désormais obligatoire pour tout navire s'éloignant des côtes françaises".

Le certificat de scaphandrier est officialisé en 1910.

En 1948, la compagnie de scaphandrier de l'école des apprentis mécaniciens, installée à Saint-Mandrier depuis 1936, forme environ 10 scaphandriers lourds (pieds lourds) et 15 plongeurs autonomes (équipés du nouvel appareil COUSTEAU-GAGNAN) tous les deux mois.

En 1953 est créé le certificat de plongeur démineur.

En 1958 la compagnie de scaphandriers devient une unité indépendante sous le nom d'Ecole de plongée. Parallèlement, la formation des nageurs de combat est assurée par l'École des nageurs de combat (E.N.C.) d'Arsew jusqu' en 1953, puis au Centre d'application commando (C.A.C.) à Saint-Mandrier.

En 1960 l'École de plongée et le CAC sont groupés sous le nom de "Centre d'Instruction et d'Entraînement à la Plongée" dont le sigle est C.I.E.P.

En 1964 la spécialité de plongeur démineur est créée.

L'arrêté n°6 du 15 février 1965 dissout le C.I.E.P. et crée l'Ecole de plongée sous sa forme actuelle : tous les plongeurs de bord, plongeurs démineurs et nageurs de combat reçoivent là leur formation.

 Insignes Nageur de Combat

    

Métallique                                                            Textile

 

Patch  Instructeur Nageur de Combat

Patch basse visibilité Instructeur Nageur de Combat

 

 

 

Couteau utilisé par les nageurs de combat et également par les plongeurs démineurs, n'intervenant pas sur des mines. Initialement créé en 1975 par LA SPIROTECHNIQUE sous la référence 530301. Ce modèle de la marque TECHNISUB, à exactement les mêms caractéristiques que le modèle fabriqué par LA SPIROTECHNIQUE :

Longueur totale 322mm.  -  Poids 470 g.  

LAME : Longueur 196mm. - Largeur maxi 34,5mm - Epaisseur 5mm.

POIGNEE : Longueur 120mm - Largeur maxi 35mm - Epaisseur maxi 32mm

GARDE : Longueur 67mm - Largeur 27mm - Epaisseur 5mm.

Sur le modèle de LA SPIROTECHNIQUE, primitivement en pouces, les graduations de la lame de l'AQUALUNG sont très vite gravées en centimètres.

Actuellement, LA SPIROTECHNIQUE fait partie du groupe international de plongée AQUALUNG.  Leader mondial sur le marché de la plongée, le groupe  Aqualung s’est developpé en acquérant notamment des sociétés elles-même spécialisées dans leur domaine :  Seaquest pour les gilets de stabilisation, Apeks pour les détendeurs, Technisub pour  la partie moulage (palmes, masques, etc). Le groupe s’est également joint des partenaires prestigieux tels que Suunto pour la partie électronique marine et Sea & Sea pour la partie photographie sous-marine.

POIGNARD DE NAGEUR DE COMBAT ET DE PLONGEUR DEMINEUR N'INTERVENANT PAS SUR DES MINES.

 

Plongeurs Démineurs

Patch du brevet plongeur démineur

Patch du brevet plongeur démineur basse visibilité

 

 Insigne de poitrine du brevet plongeur démineur

 

 

              

INSIGNE DE POITRINE ET PATCH DU 1er GROUPE DE PLONGEURS DEMINEURS

Modèle basse visibilité

 

Le 1er groupe de plongeurs démineurs est basé à Cherbourg.

 

     

                          

Insigne basse visibilité

INSIGNE DE POITRINE ET PATCHS DU  2ème GROUPE DE PLONGEURS DEMINEURS

Le 2ème groupe de plongeurs démineurs est basé à Brest.

Ancien patch du 3ème groupe des  plongeurs démineurs (méditerranée)

 

Patch actuel du groupe des plongeurs de la méditerranée.

Patch du groupe des plongeurs de la méditerranée. (basse visibilté)

 

Variantre patch du groupe des plongeurs de la méditerranée. (basse visibilté)

   

                        

INSIGNE DE POITRINE ET PATCHS DU  3ème GROUPE DE PLONGEURS DEMINEURS

Le 3ème groupe de plongeurs démineurs est basé à Toulon.

  

PATCH DU GROUPE DE PLONGEURS DEMINEURS DE L'ILE LONGUE

 

Cellule NEDEX MARINE

Insignes NEDEX (Neutralisation Démolition des Explosifs)

 

Plongeurs Démineurs

Insigne de poitrine du   brevet plongeur démineur  

 

Poignard amagnétique SPIRODAG 2ème modèle 1982 (Réf. 754270). Crée en 1982 sur la demande du génie. Il a subit les contrôles d'amagnétisme au Groupe d'Etudes Sous-Marines de l'Atlantique (G.E.SM.A.) en juin 1982. Ensuite, il a été homologué par la Marine Nationale.

Ce modèle a une longueur totale de 288mm, la longueur de la lame est de 160mm, la largeur maximum est de 35mm pour une épaisseur de 5mm. La lame est en inox Alliage Haynes 25.

Pour les connaisseurs, composition de l'alliage amagnétique > K.C. 20 W.N. : C 0,05-0,15; Ni 9-11 ; CR 19-21 ; Co Bal; W 14-16 ; Fe < 3.

la poignée est en kralastic noir, sa longueur est de 130mm, une largeur maximum de 35mm pour une épaisseur maximum de 25mm.

Le premier modéle, a une longueur de 328mm et a été créé en 1965 sous la référence 754280.

 

 

L'estampille "SPIRODAG" et la marque de fabrique "LA SPIROTECHNIQUE" figure à la base du manche.

 

Détail de l'empreinte sur la gaine

Les pertes de matériel étant fréquentes en plongée,les poignards amagnétiques d'un prix élevé, sont réservés aux interventions sur engins. Pour les plongées d'entraînement et les plongées "hors mines" sont utilisés des poignards du commerce, en général de la marque Beuchat.

Détail de la lame : les traces sont des marques de plastique (frottement dans la gaine)

POIGNARD AMAGNETIQUE DE PLONGEUR DEMINEUR DE LA MARINE NATIONALE

 

Insignes NEDEX (Neutralisation Démolition des Explosifs)

 

Echelon Central NEDEX, Brevet R.N.E.( Reconnaissance Neutralisation Enlèvement  )

Brevet I.E.E.I (Intervention sur Engins Explosifs Improvisés) Echelon Central NEDEX

Echelon Central NEDEX, Brevet I.E.E.I.M.E. (Intervention sur Engins Explosifs Improvisés Munitions et Explosifs)

 

Echelon Central NEDEX, Brevet I.M.S (Intervention sur Munitions Spéciales chimiques)

 

Echelon Central NEDEX, Brevet Master E.O.D. (Chef de Groupe NEDEX, parlant anglais et titulaire d’un brevet intervention étranger)

Insigne NEDEX Brevet officier d’Etat-Major

Modèle de brevet NEDEX.

INSIGNE TISSU RECONEDEX DE LA MARINE NATIONALE PRESENTE A KABOUL

 

Patch de l'Equipe d'Intervention NEDEX en Polynésie Française

 

 

La méthode de détection indique

l’existence d’un objet d’une structure différente de celle du sol ; cet objet est, soit dur (sondage manuel), soit isolant thermique (infrarouge), soit réfléchissant les ondes hyperfréquences (radar). La profondeur d’enfouissement de l’objet est clairement indiquée par le sondage manuel, ainsi que par le radar.  Dès qu'un objet est sur l'itinéraire de la sonde, il faut essayer d'en déterminer le contour pour savoir le plus précisément possible de quoi il peut s'agir. Ensuite il faudra dégager minutieusement cet objet en s'aidant le cas échéant d'une petite truelle, d'une petite brosse ou d'un pinceau, l'emplacement occupé par la mine dans le sol s'appelle une fouille.

Détail de la poignée.

 

Cette sonde est ici utilisée avec sa rallonge. Escamotable, cette rallonge sert d'étui pour le transport. (Photo ci-dessus et dessous)

 

Détail du verrouillage étui/poignée.

Démineur employant ce type de sonde amagnétique... bien sûr !

Les sondes manuelles actuelles sont très primitives. Il s'agit principalement d'une tige pointue d'une trentaine de cm que le démineur enfonce dans le sol tous les 2 à 3 cm. La sonde est enfoncée suivant un angle de 30 à 45 degrés de façon à ce que la force exercée pour enfoncer la sonde ne provoque pas le déclenchement de la mine. Lorsque la sonde bute sur un objet dur, il s'agit de cerner ses dimensions. Pour avoir une idée de la taille de l’objet, il faut effectuer plusieurs sondages, ce qui augmente les risques de déclenchement de la mine. Un sol caillouteux présente des difficultés certaines de détection par cette méthode, car de nombreuses fausses alarmes sont produites. Lorsque le démineur détecte un objet suspect, il procède à son identification en le déterrant. Ce procédé, universellement utilisé, présente des avantages certains : l'équipement est très peu onéreux, la formation du démineur est assez rapide, les précautions de manipulation sont bien connues ; on détecte ainsi tout type de mine antipersonnel enterrée. Les inconvénients sont évidents : ce procédé est lent (de 5 à 50 m² par jour pour un démineur) et dangereux (un démineur tué pour 5000 mines relevées). La sonde manuelle est fréquemment associée au détecteur de métaux, ce dernier détectant une possibilité de mine dans une zone de terrain, alors que la sonde localise l'obstacle, en cerne les contours et réalise un début d'identification.

 

SONDE AMAGNETIQUE DE DEMINEUR 

 

 

 

Trousse "KIT DE DEMINAGE" utilisé dans l'armée britannique

 

 Mode d'emploi...

ci-dessous, composition du kit.

 

KIT DEMINAGE SONDAGE MARQUAGE INDIVIDUEL

OCCAS, PROVENANCE ARMEE ANGLAISE

IDEAL POUR FAIRE SON CARRE DE RETOURNEMENT EN ZONE MINEE

Se compose:

- 1 pochette CORDURA cam DPM desert 15x17cm

- 1 sonde en 3 parties amagnétique 44 cm

- 1 pochette mini cyalumes vert 20 pcs x 1.5"    exp 09/2011

- 1 pochette mini cyalume rouge  5 pcs x 1.5"    exp 09/2011

-  20 fiches de ballisage blanches

- 5 fiches de marquage rouge

- fil de fer rigide cavalier

- 1 notice MTC UK en Anglais

  

 

 

Brevets et Spécialités de Plongée

 

Cet insigne a été créé le 11 février 2002 , il est destiné aux infirmiers hyperbaristes afin de reconnaitre leur compétence 

dans ce domaine qui est la plongée en générale et plus spécifiquement  la plongée hyperbare.

Le port de cet insigne est validé par un brevet ou un certificat acquis à titre personnel.

Cet insigne est (mon avis personnel) inspiré de l'insigne en service dans l'US NAVY (ci dessous)

 

 

 La symbolique est la suivante :

> Casque de scaphandrier représentant le monde de la plongée en général, (la plongée en scaphandrier est une plongée dite "sèche" comme la plongée en caisson hyperbare pratiquée par les infirmiers en cas d'accident de plongée),

> Caducée représentant le milieu médical (infirmiers),

> Tridents représentant le monde de la mer et présents sur l'insigne de plongeur démineur,

> Hippocampes présents sur l'insigne des nageurs de combat.

C'est la société ARTHUS BERTRAND qui aura le marchè pour la réalisation de  cet insigne.

L'insigne est en alliage métallique d'aspect bronze vieilli revêtu d'un vernis incolore. La fixation est assurée avec 2 pin's.

Au verso, sur deux lignes figure le nom du fabricant ainsi qu'un cartouche destiné à recevoir le numéro du certificat du titulaire.

 

                                                                                                             

                                                                                                      BREVET D'INFIRMIER HYPERBARISTE                                                               

 Insignes de poitrine PLONGEUR DE BORD (à gauche sans marque - à droite  DRAGO -PARIS

 

Autre modèle sans marque

 

                                        

 

                                              

ECOLE DE PLONGEE

 

                   

TECHNICIEN SUPERIEUR DU GENIE SOUS MARINS

 

  OUVRIER DU GENIE SOUS MARINS

 

 

Brevets et Spécialités de Plongée

                                     

Insignes des Groupes Régionaux d'Intervention de Dépiègeage de la DCN (Direction des Constructions Navales)

de Toulon et Brest.

 

 

Insigne de la 25ème DICHAM (DIvision des CHAsseurs de Mines)

5 chasseurs de mines de type Circé ont longtemps été basés à Brest, au sein de la 25e DICHAM :

CM  CIRCE / CM CYBELLE / CM CLIO / CM CALLIOPE / CM CERES.

 

  RETOUR SOMMAIRE INSIGNES

 

Insignes Cynophiles

PATCH DE MAITRE CHIEN > CYNOTECHNICIEN

 

 

 

      

CHIEN DE GUERRE

 

Groupe cynophile de la 3ème région maritime

 

 

Groupe cynophile de la 3ème région maritime

(Tissage différent)

 

 

   

Certificat technique CTE Maître Chiens

Certificat technique CT1 Maître Chiens

Certificat technique CT2 Maître Chiens

 

   PELOTON CYNOPHILE   

 MARINE NATIONALE

 

 

Patch du groupe cynophile des Commandos Marine. Ce patch est apposé sur le harnais du chien (à droite, basse visibilité)

 

Patch des chiens de recherche et de détection de produits stupéfiants de la MARINE NATIONALE (basse visibilité).

 

Patch des chiens de recherche et de détection de produits stupéfiants de la MARINE NATIONALE.

 

Compagnie de Protection - Site de FRANCE SUD

 

Maître Chien

 

Cellule Reconedex du GFM de Toulon

 

Cellule Reconedex de la Marine Nationale

 

  RETOUR SOMMAIRE INSIGNES

Insignes de brevets et spécialités de la Marine Nationale 

   

BREVET ELEMENTAIRE SOUS-MARINIER

BREVET SUPERIEUR SOUS-MARINIER

COMMANDANT DE SOUS-MARIN

BREVET ELEMENTAIRE SOUS-MARINIER (ancien modèle)

 

PILOTE

 

INSIGNE DE L'AERONAUTIQUE NAVALE

 

PERSONNEL NAVIGUANT

 

 

 

 

           ELECTRONICIEN

 FLOTTILLE AMPHIBIE

DIRECTEUR PONT-D'ENVOL

 FONCTION A RESPONSABILITE

      

GENDARMERIE

MARITIME

CONTROLEUR RADAR

BREVET CHEF DE QUART

ASSISTANT FOYER

INSIGNES DE "SURFACIER"

 

 Pour la première fois, c'est en 1997 que la commission de la tenue est saisie d'une demande visant à la création d'un insigne destiné aux forces de surface.

Il est intéressant de noter que Les forces de surface n'ont pas d'insigne, idem pour les forces d'aéronautique et les forces sous-marines .

Seule la Gendarmerie Maritime a un insigne même si la gendarmerie maritime fait partie intégrante de la gendarmerie.

Ces insignes mettent en valeur les qualifications personnelles acquises par ceux qui les portent. Ils sont ''validés''

par un brevet ou un certificat acquis à titre personnel.

 

Après 3 trois projets non acceptés accepté par la commission de la tenue, le 4ème projet retenu est créé

par un peintre de la marine.

L'insigne ainsi adopté comporte à la base les éléments suivants (d'après l'instruction relative à l'insigne métallique

des forces de surface) :

- l'ancre symbolique traditionnelle de la marine,

- une silhouette de frégate simplifiée, symbole de la marine moderne,

- des aussières entrelacées, élément de manœuvre des bateaux symbolisant en outre multiplicité et lien,

- une rose des vents mêlée à un soleil,

- une partie du cadran d'un compas.

Le niveau élémentaire est concrétisé par un insigne monochrome argenté avec finition mate pour l'ancre et brillante pour le reste (cette dernière disposition ne sera cependant pas respectée pour les premières livraisons qui seront entièrement mates).

Le niveau supérieur se distingue par un soleil et une ancre dorée, le reste de l'insigne restant argenté.

Le niveau commandant est identique au modèle du niveau supérieur avec ajout d'une étoile dorée dans le quart

supérieur gauche.

 

NIVEAU COMMANDANT :     

COMMANDANT DE BATIMENT

Arthus-Bertrand

NIVEAU SUPERIEUR :

AU MOINS 8 ANS D'EMBARQUEMENT

Arthus-Bertrand

NIVEAU ELEMENTAIRE : AU MOINS 3 ANS D'EMBARQUEMENT

Arthus-Bertrand

NIVEAU ELEMENTAIRE : NOUVEAU MODELE,

L'ANCRE ET LE SOLEIL SONT BRILLANTS

Sans marque

NIVEAU ELEMENTAIRE : AU MOINS 3 ANS D'EMBARQUEMENT

NIVEAU SUPERIEUR :

AU MOINS 8 ANS D'EMBARQUEMENT

 Attribution et port de l'insigne de surfacier.

 

Voici le mode d'attribution conformément à l'instruction du 30 juillet 2004, l'insigne des forces de surface est donc attribué :

- Pour le ''niveau élémentaire'', après trois ans d'affectation ou trois cents jours de mer effectifs à bord d'un bâtiment de surface, à l'exception des bâtiments portuaires,

- Pour le ''niveau supérieur'', après huit ans d'affectation ou sept cent trente jours de mer effectifs,

- Pour le niveau ''commandant'' il est attribué aux marins exerçant ou ayant exercé un commandement de bâtiment de

surface en vertu d'une lettre ou d'un ordre de commandement.

 

 Modèle de lettre de Commandement.

 

 

Signes d'Interprete

3ème DEGRE                   2ème DEGRE                     1er DEGRE

 

Signes de Maître d'Armes

 

 AIDE MONITEUR                                  MONITEUR D'EDUCATION                                 MONITEUR CHEF

D'EDUCATION PHYSIQUE                          PHYSIQUE ET DES SPORTS                       D'EDUCATION PHYSIQUE

 

 Insignes de brevets Parachutistes

       

  

BREVET INITIATION PARACHUTISTE                  BREVET PARACHUTISTE                  BREVET CHUTEUR OPERATIONNEL

   

                            BREVET INSTRUCTEUR CHUTEUR OPERATIONNEL                            BREVET MONITEUR PARACHUTISTE    

 

Insignes de brevets Montagne 

Brevet d’alpinisme militaire (BAM) ou le brevet de skieur militaire (BSM)

Port : tous personnels

 

Brevet d’alpiniste et de skieur militaire (BASM)

Port : tous personnels

 

Brevet de chef d’équipe de haute montagne (BCEHM)

Port : tous personnels (insigne non prévu par l'instruction Marine)

 

Brevet de qualification des troupes de montagne (BQTM)

 

 

Port : tous personnels (insigne non prévu par l'instruction Marine)

 

Brevet de chef d’unité de haute montagne (BCUHM) ou le brevet de chef de détachement de haute montagne (BCDHM)

Port : tous personnels (insigne non prévu par l'instruction Marine)

 

Détenir le brevet de moniteur guide militaire ; détenir le BSTAT option « montagne » ; détenir le BCUHM ou le BCDHM et le diplôme d’aspirant guide.

Port : tous personnels (insigne non prévu par l'instruction Marine)

 

 

Détenir le BCUHM ou le BCDHM et le diplôme de guide de haute montagne ; détenir le BSTAT option montagne et le diplôme d’aspirant guide ou un brevet

d’État d’éducateur sportif (BEES) de la filière montagne (ski alpin,

ski de fond, escalade ou parapente).

Port : tous personnels (insigne non prévu par l'instruction Marine)

 

 

Insignes de PMM  (officiel et non officiel)

 

DRAGO

A l'issue de la PMM, normalement le stagiaire sera diplômé.

Il recevra un insigne de poitrine

"Breveté PMM"

 

Cet insigne pourra être porté sur le côté droit jusqu'au grade de second maître.

 

 

 

 

COINDEROUX

 

BERAUDY

BERAUDY ET VAURE

 

DELSART

 

  

Médaille actuelle (2015) du premier (Major) de la promotion PMM.

 

 

1.650 grammes de bronze...

 

TAPE DE BOUCHE DE LA PREPARATION MILITAIRE MARINE D'ANTIBES.

 

CETTE PIECE EST ASSEZ RARE, IL EN A ETE FAIT QUE QUELQUES EXEMPLAIRES.... ET J'AI LA CHANCE D'EN POSSEDER UNE.

 

 

 

 

Plaque d'honneur de l'Association au Développement de la PMM, avec son écrin. Cette plaque était remise au major de promotion, toujours au centre PPM d'Antibes.

 

 

Il y avait aussi cette médaille qui n'était absolument pas officielle..

 

 

 

 

... et même un pin's !!!

 

   Anciennes médailles de la PMM d'Antibes

 

   

Médaille du premier (Major) de la promotion PMM.

PMM de PARIS

 

 

                                                      

                                                       Le Groupement de Soutien et de Servitude Maritime

 

 

Le projet d'insigne est constitué d'un cercle en cordage

entourant une ancre à jas, surmonté d'une étoile et traversé

d'une drisse en sautoir porteuse du pavillon blanc et rouge signifiant la lettre "H" (HOTEL dans le code international des signaux).

La symbolique de cet insigne est la suivante :

- le cercle en cordage entourant l'ancre à jas symbolise la

fonction maritime portuaire;

- l'étoile représente l'étoile du berger qui montre le chemin;

- la drisse en diagonale porte le pavillon "HOTEL" signe international des pilotes de port.

L'insigne est en métal argenté, l'étoile en or et placée à la place de l'organeau .

Le pavillon "HOTEL" est représenté en couleurs (blanc à gauche, rouge à droite).

 

Insigne de Pilote de Port.

Le rôle d'un pilote de port est de guider les navires à   l’entrée et à la sortie des ports, tel est son métier. Le pilote connaît les fonds à éviter, les manœuvres à effectuer et la route à suivre dans les chenaux. Il a        l’entière responsabilité de la manœuvre, donne     

les ordres à la barre, commande les remorqueurs…

Dans certains cas, il a également une mission de sécurité, mais aussi de sauvegarde des installations portuaires et de lutte contre la pollution

 

 

 

Insigne de la Direction du Port, autrement dit la DP, aujourd'hui ce service a pris le nom du Groupement de Soutien et de Servitude Maritime (le GSSM).  Ce groupement, a pour missions, d’assister les mouvements des bâtiments manoeuvrants sur le plan d’eau (Pilote de Port), accostage, remorquage, mise en place des balises.  Il assure également la sécurité des zones sensibles, par la mise en place de filets sous marins (Base sous marine –  plan d’eau du Charles de Gaulle)

Il assure également la maintenance des bâtiments mis à sa disposition.

 

 

Insigne de poitrine de Radioprotection

Broche circulaire en métal

composé d'une ancre de

marine en argent brillant

incluant le trisecteur de la

radioprotection et la

représentation d'un atome.

Le trisecteur et l'atome sont de

couleur or. Le cordage est en

argent vieilli.

Section surveillance radiologique

  

GUETTEUR SEMAPHORIQUE

Patch des guetteurs sémaphoriques

Sémaphores de la Méditerranée

 

Insignes divers

 

                       

    Dépot de Toulon, actuellement Centre Malbousquet

 

 

Brigade sécurité PR MEUSE

 

 

 

 COMMISSARIAT DE LA MARINE 

 

Le Commissariat de la Marine a pour rôle de payer, nourrir et vêtir les États Majors et les Équipages et de pourvoir en matériel d'emploi courant les formations navales, aéronavales et terrestres de la marine.

qu'à l'origine de la Marine, les Administrateurs de la marine exerçant leur fonction pour le compte de l'autorité royale ou plus exactement au nom de l'Amiral de France, étaient dénommés : Commis de l'Amiral . En fait, les représentants royaux qui les premiers portèrent le titre de Commissaire avaient pour fonction le contrôle et l'inspection plutôt que l'administration.

Richelieu fut à l'origine d'une administration navale permanente par un Édit du 19 mars 1631 et plaça à la tête des arsenaux un Commissaire Général de la Marine, lui même assisté de Commissaires ordinaires.

Ce fut une Ordonnance de 1655 qui précisa vraiment le rôle des commissaires.

C'est une Ordonnance du 23 mars 1765 qui créa le premier uniforme dont étaient pourvus les Officiers à plume au

temps de Choiseul.

Un habit de drap gris de fer foncé, orné de parements de velours cramoisi, doublé de serge écarlate, avec des manches en botte, des boutons d'or et des boutonnières jusqu'à la taille ainsi que sur les poches et les manches. Une veste et une culotte de drap écarlate ainsi qu'un chapeau brodé complétaient le tout.

la notion d'uniforme fut donnée sous le règne de Louis XV mais, il apparaît, d'après les estampes et les gravures de l'époque que cette initiative fut bien peu suivie et qu'une certaine fantaisie, même, régnait ...

Avant que ne s'achève le règne de Louis XVI, une nouvelle Ordonnance, celle du 1er janvier 1786, allait réglementer la tenue des Officiers de Marine et plus particulièrement celle du Corps Administratif.

Le gris disparaît, laissant la place au bleu qui, sous des nuances diverses, ne cessera plus d'être porté. L'habit de 1792 sera donc bleu roi avec les revers, parements et collet cramoisis, et la culotte blanche. Blanche, mais pour peu de temps !

En l'an IV, deux années plus tard, la veste deviendra rouge et la culotte bleue. Et déjà, cet uniforme de l'Administration

est doté de boutons particuliers, jaunes ornés d'une ancre portant la légende Administration de la Marine.

Les grades étaient différenciés  par des bordés d'or, plus ou moins larges sur les manches et les poches de l'habit. Pour les parements et le collet, l'écarlate succède au cramoisi, la veste et la culotte retrouvent la couleur blanche également assignée, cette fois-ci, à la doublure de l'habit.

Le chapeau est uni, mais garni d'une ganse blanche et d'un petit bouton doré à ancre. Et, si les grades se différencient encore par des broderies, celles-ci sont blanches.

 

ÉPÉE DE COMMISSAIRE DES GUERRES DE LA MARINE, MODÈLE DU 1er VENDÉMIAIRE AN XII (1804), PREMIER EMPIRE.

* Cette épée ne fait pas partie de ma collection... Hélas *

 

Insigne de l'école du Commissariat de la Marine

Insigne de Commissaire de la Marine, niveau 2.

L'insigne représente un faisceau de drapeaux d'argent broché d'une couronne de lauriers et de chêne d'or, surchargée d'une ancre câblée, du même.

 

 

Insigne de l'école des officiers du Commissariat de la Marine.

L'École des officiers du commissariat de la Marine (EOCM) était une école de formation de la Marine nationale française. Elle formait les commissaires et les officiers du corps technique de la Marine nationale. L'école était située sur la base de Lanvéoc-Poulmic dans le département du Finistère. Ses effectifs étaient assez réduits, formant en moyenne douze commissaires et huit officiers du corps technique et administratif de la Marine par an et par promotion. À la suite de la création du corps unique des commissaires des armées, l'Ecole des commissaires des armées est créée. La cérémonie de clôture de l'EOCM a eu lieu le 15 mars 2013.

  

LES DOUANES FRANCAISES

 

 

 

 

 

ECOLE NAVALE

 

                          

 

Insignes de béret et de poitrine de l'Ecole navale

                                                  

 

 

LES ESCORTEURS RAPIDES

 

Voici les insignes que je possède des Escorteurs Rapides, ces bâtiments ont une histoire passionnante. J'ai un faible pour le Béarnais, ou j'ai embarqué à bord en 1974 & 1975.

 

Pour les passionnés de ces bâtiments, je vous recommande ce site sur les Escorteurs Rapides

 

 

 

 

L' Escorteur Rapide du type E52B, l'ALSACIEN  F776 a été mis sur cale le 2 juillet 1956 au chantier naval de DTCN LORIENT.

Il a été lancé le 26 janvier 1957, l'armement a été finalisé le 1er juin 1959, admis au service actif le 27 août 1960, la dernière cérémonie des couleurs à bord > 1er septembre 1981 et désarmé en août 1981

 

L' Escorteur Rapide du type E52A, l'ALSACIEN  F774 a été mis sur cale le 3 août 1955 au chantier naval de DTCN LORIENT.

Il a été lancé le 26 janvier 1957, l'armement a été finalisé le 16 mars 1958, admis au service actif le 14 mai 1958, la dernière cérémonie des couleurs a bord > 31 novembre 1985 et désarmé 30 novembre 1985

A noter que l'ER l'AGENAIS a servi de bâtiment  d'expérimentation dans les années 1980, son nouveau numéro a été A784.

   

 

L'Escorteur Rapide du type E52A, le BASQUE  F773 a été mis sur cale le 3 mai 1955 au chantier naval de DTCN LORIENT.

Il a été lancé le 25 février 1956, l'armement a été finalisé en avril 1957, admis au service actif en août 1957, la dernière cérémonie des couleurs a bord > 27 décembre 1972, et désarmé le 1er novembre 1979

A noter que l'ER le BASQUE a servi de bâtiment  d'expérimentation au milieu de l'année 1978, son nouveau numéro a été A773.

 

 L'Escorteur Rapide du type E52A, le BEARNAIS  F775 a été mis sur cale le 15 décembre 1955 au chantier naval de DTCN LORIENT.

Il a été lancé le 26 janvier 1957, l'armement a été finalisé le 17 septembre 1958, admis au service actif le 18 octobre 1958, la dernière cérémonie des couleurs a bord > 1er juin 1979, et désarmé en avril 1979.

Le Béarnais est coulé comme cible en Méditerranée le 18 novembre 1985.

 

L'Escorteur Rapide du type E50, le BORDELAIS  F764 a été mis sur cale le 30 janvier 1953 au chantier de Forges et Chantiers de la Méditerranée (La Seyne).

Il a été lancé le 11 juillet 1953, admis au service actif en 7 avril 1955, la dernière cérémonie des couleurs a bord > 1970, et désarmé en 1969.

 

 

L'Escorteur Rapide du type E50, le BOULONNAIS  F763 a été mis sur cale le 5 septembre  1952 aux Ateliers et Chantiers de la Loire (Nantes).

Il a été lancé le 12 mai 1953, l'armement a été finalisé en mars 1955, admis au service actif le 5 mai 1955, la dernière cérémonie des couleurs a bord > en juin 1976.

 

 

  

L'Escorteur Rapide du type E50, le BOURGUIGNON  F764 a été mis sur cale le 30 janvier 1953 au chantier de Forges et Chantiers de la Méditerranée (La Seyne).

Il a été lancé le 11 juillet 1953, admis au service actif en 7 avril 1955, la dernière cérémonie des couleurs a bord > 1970, et désarmé en 1969.

L'Escorteur Rapide du type E52A, le BRESTOIS  F769 a été mis sur cale le 23 avril 1954 aux Ateliers et Chantiers de Penhoet.

Il a été lancé le 28 janvier 1956, l'armement a été finalisé le 25 avril 1957, admis au service actif le 11 juillet 1957, la dernière cérémonie des couleurs a bord le 24 septembre 1976.

 

L'Escorteur Rapide du type E52A, le BRETON  F772 a été mis sur cale le 1er novembre 1954 à la DTCN à Lorient.

Il a été lancé le 23 avril 1955, admis au service actif le 20 août 1957, la dernière cérémonie des couleurs a bord > 2 avril 1976, et désarmé en avril 1976.

 

L' Escorteur Rapide du type E52A, le CHAMPENOIS  F770 a été mis sur cale le 20 août 1954 aux Ateliers et Chantiers de la Loire (Nantes).

Il a été lancé le 12 mars 1955, l'armement a été finalisé le 15 avril 1957, admis au service actif le 1er juin 1957, et désarmé en août 1975

 

L' Escorteur Rapide du type E50, le CORSE  F761 a été mis sur cale le 15 mars 1952 au chantier naval de DTCN LORIENT.

Il a été lancé le 5 août 1952, l'armement a été finalisé le 13 avril 1955, admis au service actif le 23 avril 1955, la dernière cérémonie des couleurs a bord > 31 janvier 1975 et désarmé et coulé en octobre 1975

 

L'Escorteur Rapide du type E52, le PICARD  F767 a été mis sur cale le 1er avril 1964 aux Ateliers et Chantiers de la Loire (Nantes).

Il a été lancé le 23 octobre 1954, l'armement a été finalisé en janvier 1957, admis au service actif le 29 mars 1957, la dernière cérémonie des couleurs a bord > 26 septembre 1977, et désarmé le 5 septembre 1957.

 

L'Escorteur Rapide du type E52, le LORRAIN  F768 a été mis sur cale en février 1954 aux Forges et Chantiers de la Méditerranée (La Seyne).

Il a été lancé le 19 juin 1954, l'armement a été finalisé en avril 1956, admis au service actif le 1er janvier 1957, la dernière cérémonie des couleurs a bord > 6 mars 1976 et désarmé le 31 décembre 1975

 

L'Escorteur Rapide du type E52A, le NORMAND  F765 a été mis sur cale en juillet 1953 aux Forges et Chantiers de la Méditerranée (La Seyne).

Il a été lancé le 13 février 1954, l'armement a été finalisé en avril 1956, admis au service actif le 3 novembre 1956, la dernière cérémonie des couleurs a bord > 31 décembre 1980, et désarmé le 17 novembre 1980.

 

L'Escorteur Rapide du type E52, le PICARD  F766 a été mis sur cale 12 décembre 1953 aux Ateliers et Chantiers de la Loire (Nantes).

Il a été lancé le 31 mai 1954, l'armement a été finalisé en mars 1956, admis au service actif le 2  septembre 1956, la dernière cérémonie des couleurs a bord > 21 décembre 1979 et désarmé le 5 novembre 1979

 

L'Escorteur Rapide du type E52B, le PROVENCAL  F777 a été mis sur cale le 1er février 1957 à DTCN à Lorient.

Il a été lancé le 5 octobre 1957, l'armement a été finalisé le 27 octobre 1959, admis au service actif le 6 novembre 1959, la dernière cérémonie des couleurs a bord > en décembre 1980, et désarmé le 1er septembre 1980.

 

 

L'Escorteur Rapide du type E52, le SAVOYARD  F771 a été mis sur cale en novembre 1953 aux Forces et Chantiers de la Méditerranée (La Seyne).

Il a été lancé le 7 mai 1955, l'armement a été finalisé en février 1957, admis au service actif le 14 juin 1957, la dernière cérémonie des couleurs a bord > 29 février 1980 et désarmé le 1er janvier 1980

 

 

L'Escorteur Rapide du type E52B, le VENDEEN  F778 a été mis sur cale le 11 mars 1957 aux Forges et Chantiers de le Méditerranée (La Seyne).

Il a été lancé le 27 juillet 1957, l'armement a été finalisé en novembre 1960, admis au service actif le 1er octobre 1960, la dernière cérémonie des couleurs a bord > 1er décembre 1981, et désarmé le 13 septembre 1981.

 

 

 

 

                                                                               

                RETOUR SOMMAIRE INSIGNES

INSIGNES DU CHARLES DE GAULLE                                                                                                                  Page précédente